close

AUGMENTEZ VOS CHANCES DE TOMBER ENCEINTE

Une fois que vous avez décidé de tenter d’avoir un enfant, l’impatience prend souvent le dessus mais une grossesse, cela ne se commande pas. Il existe néanmoins un certain nombre de choses que vous pouvez prendre en considération pour augmenter vos chances de tomber enceinte.

Prévoyez des rapports lors de l’ovulation

L’une des conditions pour la fécondation est que les spermatozoïdes atteignent l’ovule au bon moment, c’est-à-dire pendant la période d’ovulation. Si vous désirez tomber enceinte le plus rapidement possible et si après une année de tentatives vous n’y parvenez pas, vous pouvez consulter un gynécologue ou une clinique spécialisée pour effectuer un test de fertilité.

 

Conseils pour tomber enceinte

 

  • Arrêtez de fumer
  • Ne buvez pas d’alcool
  • Conservez un poids modéré
  • Mangez varié et convenablement
  • Évitez les exercices physiques trop intenses 
  • Ne prenez pas plus d’un ou deux cafés par jour
  • Votre âge : n’attendez pas trop
  • Soyez vigilante avec les médicaments que vous prenez : certains médicaments peuvent avoir une influence
  • Faites attention : la chaleur peut avoir une incidence sur vos chances de tomber enceinte 
  • Le stress peut réduire vos chances de tomber enceinte

 

Arrêtez de fumer

 

Il est totalement déconseillé de fumer lorsque l’on essaye de tomber enceinte. Le tabagisme aussi bien actif que passif est nocif. 

 

  • Chez la femme : les fumeuses mettent plus de temps à concevoir et le risque de fausses couches et de malformations congénitales augmente. En outre, la ménopause arrive plus tôt chez les femmes qui fument.

 

  • Chez l’homme : le tabagisme nuit à la qualité des spermatozoïdes. On considère que la nicotine affecte la production de spermatozoïdes car elle a une incidence sur la circulation sanguine et les niveaux hormonaux. 

 

Ne buvez pas d’alcool

 

Il en va de même pour les boissons alcoolisées qui sont totalement déconseillées à de nombreux titres. 

 

  • Chez la femme : l’alcool est nocif pour le fœtus pendant la grossesse, ce qui signifie qu’une femme enceinte ne doit boire absolument aucune boisson alcoolisée. 

 

  • Chez l’homme : il existe des études qui démontrent qu’une forte consommation d’alcool chez le futur père peut réduire les chances de conception. 

 

Gardez un poids modéré

 

  • Chez la femme : aussi bien les femmes en surpoids que les femmes trop maigres peuvent rencontrer des difficultés à tomber enceinte. On constate chez ces femmes une augmentation du risque de fausses couches, ainsi que des risques de malformations cardiaques et autres chez l’enfant. 

 

  • Chez l’homme : c’est en particulier le surpoids qui peut affecter négativement la spermatogenèse.

 

Mangez varié et convenablement

Aussi bien pour les femmes que pour les hommes qui souhaitent faire un enfant, il est très important de manger convenablement et équilibré tant pour maîtriser son poids que pour ingérer des nutriments qui favorisent la production hormonale. 

 

  • Chez la femme : il est conseillé à toute femme désirant tomber enceinte des comprimés d’acide folique, 400 µg par jour, en complément alimentaire. L’acide folique est une vitamine B qui réduit aussi bien le risque de fausse couche que le risque de spina-bifida (malformation congénitale) chez l’enfant. Cela vaut aussi bien avant la grossesse que pendant ses douze premières semaines. 

 

  • Chez l’homme : on a cité différentes vitamines, les acides aminés, etc. comme étant particulièrement importants pour la fertilité masculine. Il n’existe à ce jour aucune preuve suffisante permettant de recommander des compléments alimentaires en particulier aux hommes. Il convient toutefois d’avoir un régime varié pouvant comprendre notamment de l’acide folique et du zinc.

 

Évitez les exercices physiques trop intenses 

 

  • Chez la femme : un exercice physique énergique peut perturber l’ovulation, ce qui réduit les chances de tomber enceinte. 

 

  • Chez l’homme : la pratique du vélo sur des périodes prolongées peut provoquer chez les hommes une impuissance passagère. La recherche a établi que moins de trois heures de vélo par semaine est bon  et protège contre les problèmes d’érection ; au-delà, les risques peuvent augmenter considérablement. 

 

Le café : pas plus d’un ou deux par jour 

 

  • Chez la femme : Certaines études ont démontré que la caféine (qui se trouve surtout dans le café mais aussi, en moindre quantités, dans d'autres boissons) peut avoir un lien avec l'allongement du temps de conception voire peut augmenter le risque de fausse couche.

 

  • Chez l’homme : des études montrent également que la caféine peut altérer la fertilité des hommes. C’est pourquoi il est conseillé aujourd’hui aux femmes et aux hommes qui souhaitent avoir un enfant de réduire leur consommation de café à une ou deux tasses par jour au maximum. Soyez en outre prudents avec un certain nombre de boissons énergétiques qui peuvent avoir une forte teneur en caféine. 

 

Votre âge : n’attendez pas trop

L’âge biologique le plus propice à la procréation se situe entre 20 et 25 ans pour la femme et avant 35 ans pour l’homme. 

 

  • Chez la femme : dès 30 à 32 ans, la 

 

  • Chez l’homme : l’âge de l’homme a également une incidence. Chez les hommes d’un certain âge, on a constaté une baisse de la qualité des spermatozoïdes. L’âge des pères a aussi son importance quant au femmes. 

 

Certains médicaments peuvent avoir une influence

  • Chez la femme : certains antidouleurs peuvent réduire les chances de tomber enceinte. L’effet est temporaire, mais il peut être utile de le savoir. Cela concerne notamment :

 

•les médicaments contenant de l’ibuprofène 

•le diclofénac, par exemple le Voltarène

•les médicaments contenant du naproxène

 

  • Chez l’homme : certains médicaments peuvent affecter la qualité des spermatozoïdes. Il s’agit, par exemple :

 

•des antihistaminiques utilisés contre les allergies

•la sulfasalazine, par exemple lors du traitement de la colite ulcéreuse qui atteint l’intestin

•certains antibiotiques en traitement de longue durée

•les cytostatiques, ainsi que la radiothérapie

•les bêtabloquants et certains autres médicaments peuvent augmenter le risque d’impuissance

 

Si vous prenez régulièrement d’autres médicaments, consultez votre médecin : il ne faut jamais interrompre de son propre chef un traitement médicamenteux. 

 

La chaleur peut détériorer les spermatozoïdes

Les testicules produisent de meilleurs spermatozoïdes quand il fait frais, un ou deux degrés au-dessous de la température normale du corps. De longues périodes dans la chaleur sont considérées comme augmentant la température des testicules et peuvent entraîner une moins bonne qualité des spermatozoïdes. Le fait de poser un ordinateur sur les genoux, de conduire longtemps, ou de dormir avec une couverture chauffante entraîne une surélévation de la température dans les testicules. 

 

Le stress peut réduire vos chances 

On sait qu’un stress intense peut perturber l’ovulation chez la femme et être une cause d’impuissance chez l’homme. Cependant, on ignore si le stress quotidien réduit les chances de fécondation. 

 

L’acupuncture peut aider la femme

Des traitements par l’acupuncture ont été essayés à petite échelle dans des cas d’infertilité. On peut avoir recourt à cette méthode notamment pour soulager la douleur lors de la fécondation in vitro. Un autre espoir est que ce traitement augmente le flux sanguin vers les ovaires et contribue à un meilleur développement des ovules. Les résultats de ces études ne sont pas encore certains au point d’affirmer que l’acupuncture est un véritable remède, mais un bon nombre de femmes choisissent d’essayer cette méthode. 

 

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...