close

Les étapes de la grossesse mois par mois

Quelle histoire ! Et quel chemin parcouru pour que votre petit bout de chou soit enfin dans vos bras.

Et pour le réaliser, prenons une minute et passons en revue cette grande aventure avec votre toute première rencontre échographique où il était si microscopique que vous le deviniez à peine.  Pourtant à deux mois de conception il avait déjà fière allure et vos regards tendus vers son profil tout juste dessiné ont eu l’effet attendu : vous étiez émus. A votre insu a surgi cette petite flamme d’émotions bien difficile à définir tant elle est étrange et porteuse de votre devenir parent. Un avant et un après indescriptibles, des montagnes russes émotionnelles que tout futur parent ressent un jour dans sa vie. Sûrement, était au rendez-vous une multitude de sentiments fugaces de doute, de joie, de peur, de déception, de plaisir, d’attente, d’impatience. Que de hauts et de bas ! Mais qui a dit qu’être parent était de tout repos ?  Alors pas de panique, car la force de ces moments tisse une histoire, la vôtre, toujours unique, où ces tensions de la vie ne font que fortifier vos liens.

Pendant que vous l’attendez, que vos sentiments maternels et paternels grandissent, lui aussi se prépare à vous rencontrer, à vous surprendre. Dans sa chambre utérine, votre lilliputien s’applique. Chaque étape vous rapproche les uns des autres. Quand à 5 mois il vous entend, à 6 mois il multiplie les facéties pour vous séduire- pouce dans la bouche- cabrioles- pédalages qui à 7 mois se transforment en véritable gymnastique. Mais le temps presse et son préavis de locataire utérin est posé, il ne lui reste plus que deux mois pour peaufiner son profil et prendre l’allure d’un « vrai bébé ». C’est juste ce qu’il lui faut pour s’arrondir, rendre fonctionnel son estomac, ses reins, ses intestins et avoir cette allure de poupon qui ne le quittera plus. Et pendant que vous faites et refaites votre valise de maternité, vous montez les meubles de la chambre, vous doutez de la couleur des murs, vous cherchez la poussette idéale et vous comptez les pyjamas, il ouvre ses yeux, prend plaisir à suçoter tout ce qui lui tombe dans les doigts et vous écoute. Votre voix vient caresser sa bouche sous forme de vibrations et déjà grâce à ses canaux sensoriels tout neufs, il vous reconnait. Vous-même avez en 9 mois pris de l’assurance, et savez quand il est fatigué, énervé, ou quand il dort profondément. Et si parfois vous vous dites qu’au final vous ne le comprenez pas si bien que cela, ne vous alarmez pas et laissez le temps faire son œuvre.

Justement le voilà enfin. Parfois à l’heure, mais pas toujours. Certains prennent leur temps et laissent passer la date comme si dans les bras de Morphée ils en oubliaient de naitre. D’autres au contraire se précipitent dans la vie de dehors, plus tôt que prévu. Dans ce dernier cas de figure il vous propulse dans un état de parents prématurés. Il vous faudra peut-être alors attendre pour le découvrir et c’est douloureux de voir ainsi ce moment tant attendu, repoussé. Mais ne vous inquiétez pas, quand vous serez réunis, il vous reconnaitra immédiatement. Voix, odeurs, musicalité de vos gestes ont fait son quotidien pendant 9 mois et sont ancrés dans son être. Alors parlez lui, il vous écoutera.

Premiers regards « en vrai », premiers baisers déposés, premiers mots chuchotés, et ce prénom adressé, voilà, votre famille vient de naitre, de s’agrandir.

Mais soyons honnêtes, ce n’est pas parce que vous l’avez beaucoup attendu et rêvé que vous êtes très à l’aise non ? Pourtant il y a une histoire qui circule et qui dit le contraire. C’est celle de l’instinct maternel, cette fable qui raconte qu’une maman (et oui messieurs ce n’est pas pour vous) est tout de suite bien avec son bébé, qu’elle l’aime à la minute où elle le voit, qu’elle le reconnait immédiatement et qu’elle sait les gestes dont il a besoin. En clair il y a un déclic hormonal qui vous sauve la mise. Et bien il est temps pour vous de renoncer à ces mots et de ne pas croire tout ce que l’on vous raconte. Fermons ce livre, certes très joli, et ouvrons le vôtre qui n’a rien à lui envier. Unique, le livre de votre vie de parents raconte l’histoire de votre rencontre et des liens que vous allez tisser à votre rythme. Ne vous inquiétez pas, votre bébé sait que vous ne savez pas toujours comment faire. Il est petit mais il ressent bien que pour vivre ensemble il faut apprendre à se connaitre. Plus raisonnable et patient que vous ne le pensez, il ressent à travers vos gestes qui peuvent être maladroits, votre propre naissance de parent. Aussi, prenez le temps, sans chercher à être parfait, mais plutôt à être vous-même avec lui.

 

Sophie Marinopoulos

Psychologue, psychanalyste, spécialiste de la famille

Auteure de nombreux ouvrages dont « Dites-moi à quoi il joue je vous dirai comment il va » éditions Les Liens qui libèrent et « Ecoutez-moi grandir » éditions Les Liens qui Libèrent

Fondatrice des « Pâtes au Beurre » lieux d’accueil gratuits pour les parents

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...