En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Zoom sur la césarienne

Que la césarienne soit prévue d'avance ou réalisée en urgence, la procédure et le résultat restent les mêmes. Vous ressortirez de là avec une cicatrice de 15 cm au bas de votre ventre, et un petit bébé au creux de vos bras.

La césarienne étant une opération à part entière, elle est effectuée dans une salle opératoire. Voici le déroulement des évènements :

La préparation
Vous devrez avoir le ventre vide, et un cathéter sera inséré dans votre vessie. On vous pose une perfusion et votre bas-ventre est rasé. Vous devez porter des bas de contention pour éviter la formation de caillots de sang dans les jambes, et les garder pendant 24 heures après l'opération.

L'anesthésie
Vous serez anesthésiée par un anesthésiste. Dans la plupart des cas, les césariennes sont réalisées, même en urgence, sous anesthésie locale – sous forme de péridurale ou de rachianesthésie. Effectuée dans le dos, l'anesthésie agit de la poitrine jusqu'aux cuisses. En clair, vous restez parfaitement consciente pendant l'opération.

Dès que l'anesthésie commence à faire effet, les chirurgiens entrent en scène. Plus que quelques minutes et votre bébé sera né.

La naissance
Le bébé est extrait de votre ventre. Dans la plupart des hôpitaux et cliniques, l'équipe médicale est composée d'un pédiatre, au cas où le nouveau-né nécessiterait une prise en charge spécifique. Une fois le bébé examiné par le pédiatre, on vous l'apporte si vous êtes réveillée. Autrement, c'est votre moitié qui lui souhaite la bienvenue dans ce monde.

Votre bébé
Pendant que vous découvrez votre bébé, les chirurgiens vous recousent.

Les suites de la césarienne
Le cathéter qui a été posé est retiré au cours de la journée, et il est important que vous alliez aux toilettes. La zone où l'incision a été effectuée vous fera sûrement souffrir, n'hésitez pas à demander des antidouleurs.

Essayez de sortir de votre lit et de bouger aussi rapidement que possible : les mouvements vont aider à soulager la douleur. Mais allez-y doucement quand même !

Après trois ou quatre jours, ou quand vous vous sentirez prête, vous pourrez sortir de l'hôpital.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...