En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Pas assez de lait

Vous ne produisez pas assez de lait ? Il n'y a pas 36 solutions pour y remédier : faites téter davantage et davantage encore votre bébé. Installez-vous confortablement dans le canapé, mettez votre bébé au sein, enfermez-vous (autant que possible) dans votre bulle d'amour et allaitez.

De nombreuses mères s'inquiètent de ne pas produire assez de lait. Il peut arriver que votre bébé peine à téter certains jours ou à certains moments de la journée. C'est comme si vous n'aviez tout simplement pas assez de lait. Ce qui peut d'ailleurs être le cas, selon les périodes.

La quantité de lait disponible fluctue
On dit que le lait maternel est plus fin le soir, ce qui expliquerait que certains bébés restent scotchés au sein jusque tard ; cela peut se révéler assez frustrant car, pendant ce temps, vous êtes bloquée. Mais cela pourrait aussi permettre à votre bébé de dormir un peu plus la nuit.

Les poussées de croissance
Votre bébé va faire des poussées de croissance ponctuelles, durant lesquelles il prendra davantage de poids. Dans ces moments-là, il voudra constamment téter pour booster la production de lait.
Mais la quantité de lait produite dépend aussi de la façon dont votre bambin tète, de s'il prend bien le sein ou non, et de si vous êtes stressée ou préoccupée.

Il existe une solution toute simple : le nourrir davantage.

Augmenter la production de lait
Ne pas avoir assez de lait est extrêmement frustrant et anxiogène, c’est certain. Après tout, il s'agit-là de la seule nourriture de votre bébé. Pourtant, il existe une solution toute simple : le nourrir davantage. Installez-vous confortablement dans le canapé ou au lit avec votre bébé et donnez-lui le sein autant que possible pendant quelques jours. Voici quelques idées :
1. Mettez votre bébé au sein régulièrement.
2. N'interrompez jamais une tétée. Laissez toujours votre bébé décider quand il souhaite s'arrêter.
3. Donnez-lui le sein à volonté, y compris la nuit.
4. Assurez-vous que votre bébé dort entre les tétées et maintenez-le éveillé pendant. Si votre bébé ne tète pas correctement, attendez-vous à ce que la quantité de lait disponible diminue rapidement – d'où l'importance qu'il ne soit pas trop fatigué pendant les tétés.
5. Le fait de manger équilibré, de se reposer dès qu'on en a l'occasion et de boire beaucoup augmente la production de lait. Levez le pied et assurez-vous de consommer suffisamment de protéines à chaque repas.

Se sentir soutenue
Lorsque vous découvrez que vous n'avez pas assez de lait et que vous vous retirez avec votre bébé pour relancer la machine, le soutien des personnes qui vous entourent, et surtout de votre partenaire, est essentiel. À ce stade, vos seules priorités doivent être le repos et l'allaitement. Vous avez alors besoin qu'on vous soutienne, qu'on vous comprenne et qu'on fasse les tâches ménagères et de bons petits plats pour vous. Rappelez-vous : vous n'êtes pas qu'une maman et une compagne – vous êtes la seule et unique source de ravitaillement !

Allez-y tout doux. Allaiter n'a rien d'aisé, d'autant plus quand on commence, et personne ne vous demande d'être une experte. Il existe de nombreux endroits vers lesquels vous tourner si vous rencontrez des difficultés à allaiter. Parmi eux et en premier lieu, votre médecin traitant. Si vous avez besoin de conseils supplémentaires, contactez votre PMI et demandez à voir un consultant en lactation.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...