En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

La rupture de la poche des eaux

Oups !... Vous avez perdu les eaux, mais aucune contraction à l'horizon. Appelez votre médecin. Votre bébé n'est peut-être pas sur le point de sortir, mais une visite s'impose pour vérifier ce qu'il en est.

Dans les films, le travail commence toujours quand la femme perd les eaux, ce qui donne lieu à des scènes soit extrêmement dramatiques, soit extrêmement comiques. Dans la vraie vie, perte des eaux ne rime pas toujours avec déclenchement des contractions. C'est d'ailleurs plutôt le contraire. Il peut parfois être difficile de savoir si on a perdu les eaux ou non. La tête du bébé est positionnée pile à l’entrée de la filière génitale, ce qui peut amener l'eau à couler au compte-goutte plutôt qu’à tomber d'une traite, en flaque.

Si vous remarquez ou supposez avoir perdu les eaux, appelez votre sage-femme, et ce même si vous ne ressentez aucune douleur.

Le déclenchement de l'accouchement
La plupart des sages-femmes préfèrent attendre entre 24 et 36 heures après la perte des eaux pour déclencher l'accouchement. Cela dépend en fait largement de l'état du bébé et de la couleur du liquide amniotique – les eaux. S'il est verdâtre, c'est que le bébé a déféqué, ce qui peut être un signe qu'il est ou a été stressé. Dans ce cas-là, un monitoring est réalisé pour évaluer son état.

Si vous remarquez ou supposez avoir perdu les eaux, appelez votre sage-femme.


Si tout semble bien aller, on attendra que les contractions se déclenchent spontanément sous 24 heures.

Si au-delà de 24 à 36 heures rien ne s'est toujours passé, l'accouchement est déclenché.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...