En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Le soutien-gorge d'allaitement parfait

À nouveaux seins, nouveaux soutiens-gorge ! Après l'accouchement, il est essentiel de pouvoir compter sur un bon soutien-gorge d'allaitement, bien confortable et adapté. Voici quelques conseils pour un choix avisé.

Vous aurez sans doute remarqué que votre poitrine a changé durant votre grossesse. La plupart des femmes gagnent une taille de soutien-gorge, et les seins continuent à grossir dans le mois suivant la naissance (même si cela varie grandement d'une femme à l'autre).

S’il est probable que vous ayez dû acheter des soutiens-gorge plus grands au cours des derniers mois, à présent, il est temps d'investir dans un soutien-gorge spécial : un soutien-gorge de maternité.

Il est important de porter un soutien-gorge d'allaitement confortable et à la bonne taille

Pas d'armatures
Si vous allaitez, proscrivez les soutiens-gorges à armatures qui risquent d'appuyer sur le sein et de gêner le flux du lait. Le même phénomène peut aussi se produire avec un soutien-gorge ordinaire : si vous le calez au-dessus de votre sein pour dégager votre mamelon, vous risquez aussi de perturber le passage du lait.

Voilà pourquoi il est important de porter un soutien-gorge d'allaitement confortable et à la bonne taille, surtout pendant les trois premiers mois de l'allaitement. Mesurez votre poitrine deux à trois semaines avant le terme pour choisir votre modèle en prêtant une attention particulière aux éléments suivants :

Le tour de dos, large pour un maximum de soutien
Plus il est large, plus le soutien est assuré ; l'idéal reste par ailleurs de choisir une agrafe à trois crochets verticaux. Pendant les quelques premières semaines de l'allaitement, la taille de vos seins sera amenée à varier d'un jour à l'autre. Il est donc important que vous puissiez adapter la largeur de votre soutien-gorge en conséquence, de quatre à six rangs dans l'idéal.

Les bretelles
Choisissez-les fermes, larges, matelassées et pas trop stretch.

Le bonnet
• Rien ne vaut les bonnets réalisés dans un coton stretch mais relativement rigide, cette fibre naturelle qui permet à la peau de respirer tout en étant toute douce.
• Les coutures ne doivent pas venir frotter contre le mamelon. Évitez aussi la dentelle sur cette zone, qui risquerait de l'irriter.
• Le renfort en tissu autour du sein et sous le bonnet amovible doit être extensible.
• L'ouverture dans le bonnet doit découvrir une grande partie du sein pour permettre au bébé de téter facilement.

Les clips
Les clips doivent pouvoir être maniés d'une seule main. Choisissez de préférence ceux qui s'ouvrent verticalement, l'ouverture latérale rendant quasi-impossible la manipulation d'une seule main ; quant aux scratchs, ils risquent de s'ouvrir tout seuls.

Bonne chance dans votre quête du soutien-gorge parfait !

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...