En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Rencontrer sa sage-femme

Ça y est, le grand moment est arrivé ! Attrapez vos affaires, direction l'hôpital. Voici ce à quoi vous attendre une fois là-bas.

On ne vous apprend rien en vous disant que chaque naissance est différente, de même que chaque maternité est différente. Voici cependant les grandes étapes d'un accouchement à la maternité.

À la maternité, la sage-femme viendra régulièrement vérifier que votre bébé va bien

Enfin installée à la maternité
Après vous avoir enregistrée, la sage-femme prend votre tension et votre pouls. Elle examine votre ventre pour déterminer la position du bébé, écoute son cœur et évalue la dilatation du col. Vous parlerez des contractions, de quand elles ont commencé, de leur fréquence, etc. Vous reverrez peut-être aussi ensemble votre projet de naissance, discuterez de vos souhaits et préférences en termes de prise en charge de la douleur.

Elle fera ensuite un monitoring, examen qui permet de suivre le rythme cardiaque du bébé et la fréquence des contractions. Il indique comment il supporte les contractions et, au-delà de ça, comment il se sent là-dedans.

Le début du travail
Vous pourriez bien avoir envie de vous plonger dans un bon bain chaud pour vous détendre et soulager la douleur. La sage-femme n'étant de toute façon pas constamment à vos côtés au début, de nombreuses femmes conseillent de rester chez soi aussi longtemps que possible durant cette phase, et ainsi d'attendre avant de venir à l'hôpital.

À la maternité, la sage-femme viendra régulièrement vérifier que votre bébé va bien via un fœtoscope, un doppler ou un monitoring, et elle en profitera pour suivre l'avancée de la situation. Elle fera un contrôle de la dilatation, et pourra vous aider à choisir une solution de soulagement de la douleur adaptée.

Conseils et soutien de la sage-femme
Lors de l'accouchement, votre sage-femme est tout à la fois guide, épaule solide sur laquelle s’appuyer, spécialiste et porte-parole. Comptez sur elle pour vous apporter conseils et soutien. Si quelque chose ne va pas, n'hésitez pas à lui dire, c'est important pour elle comme pour vous. Vous avez peut-être changé d'avis sur l'un des points de votre projet de naissance. Ça arrive. Personne ne vous en voudra de vouloir revenir sur ce que vous aviez écrit ; rappelez-vous que cette sage-femme est là pour vous aider, vous et votre bébé.

Durant les premières phases du travail, elle ira et viendra régulièrement dans votre chambre. Si vous avez besoin d'elle et qu'elle n'est pas là, vous avez la possibilité de sonner. Lors des deux phases suivantes, lorsque vous serez occupée à pousser pour donner naissance à votre bébé, la sage-femme sera constamment à vos côtés.

Après la naissance
L'accouchement terminé, il peut être utile de faire le point sur la façon dont les choses se sont déroulées. Cette démarche, que l'on pourrait considérer comme faisant partie intégrante de l'accouchement dans son ensemble, se révèle généralement tout à fait bénéfique. Posez toutes les questions que vous souhaitez et évoquez les éventuels points qui vous ont déplu. Cet entretien est souvent très utile en vue d'un potentiel futur accouchement. Même si, on est d'accord, il est encore bien trop tôt pour y penser !

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...