En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Bébé rampe : ses premiers déplacements

Avant d’apprendre à marcher, votre enfant se déplace au sol. Si certains bébés rampent à plat ventre ou sur leurs fesses, d’autres avancent à quatre pattes. Ainsi, ils développent leur musculature et améliorent la coordination de leurs mouvements. Afin de stimuler votre bébé, vous pouvez l’encourager ou lui préparer un parcours pour l’amuser. Notez qu’un bébé qui se déplace requiert une attention de tous les instants, pour éviter qu’il ne se blesse. Par contre, si votre enfant ne passe pas par ce mode de déplacement provisoire, pas d’inquiétude, certains bébés marchent directement. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis de votre pédiatre.

 

Votre bébé se déplace au sol

 

En général, votre bébé s’assoit seul vers 6 ou 7 mois. Ses muscles abdominaux et dorsaux étant assez développés, il passe ensuite à l’étape supérieure et commence à se mouvoir au sol. 

 

  • Les différentes façons de se déplacer au sol

Entre 6 et 10 mois, votre bébé se déplace enfin de manière autonome. Selon les enfants, le mode de déplacement peut être plus ou moins original :

  • À plat ventre : votre bébé rampe, en se hissant à l’aide du haut de son corps ;

  • À quatre pattes : il avance sur ses mains et ses genoux ;

  • Assis sur sa couche : il se déplace sur ses fesses, en étendant une jambe et en repliant l’autre ;

  • Allongé sur le dos: il roule du dos au ventre, puis du ventre au dos, jusqu’à atteindre son objectif. Il peut aussi ramper en arrière en ondulant le bassin et les épaules. Ou encore relever son ventre et faire des petits bonds vers l’avant à l’aide de ses jambes et ses bras.

 

  • Des premiers déplacements formateurs pour bébé

Autonome pour la première fois de sa vie dans ses déplacements, votre bébé peut commencer à explorer son environnement. Ses efforts physiques lui permettent de se muscler et d’affiner la coordination de ses mouvements. Selon certaines études*, ils sont aussi bénéfiques pour son développement cognitif. En effet, en marchant à quatre pattes, de nouvelles connexions nerveuses se créent dans le cerveau de votre bébé. 

Votre enfant améliore, en outre, sa vision en observant les alentours, la tête redressée.

 

Accompagner votre bébé qui rampe

 

Afin de permettre à votre bébé de progresser, laissez-le un maximum libre de ses mouvements, au sol, sur un tapis. Évitez, autant que possible, de l’installer trop longtemps dans un transat.

 

  • L’aider à développer ses compétences

Si votre bébé devrait acquérir, seul, la capacité de se mouvoir, vous pouvez aussi l’encourager à progresser.  Par exemple, placez des jouets à une certaine distance de votre bébé, afin de l’inciter à se déplacer pour les attraper. Attention, cependant, à ne pas le frustrer.

Par ailleurs, lorsque votre bébé avance seul, vous pouvez l’aider à développer son agilité et sa rapidité. Pour ce faire, disposez sur son parcours des obstacles à surmonter ou contourner, comme des coussins par exemple. Afin d’éviter tout risque d’accident, restez bien près de lui pendant ses exercices.

 

  • Sécuriser votre intérieur

Vous êtes ravi(e) parce que votre bébé rampe. Cependant, vous allez devoir à présent le suivre dans tous ses déplacements. En effet, bébé découvre son monde en touchant ce qui l’entoure, mais aussi en portant les objets à sa bouche. Pour plus de tranquillité, vérifiez que votre intérieur ne comporte pas de danger pour votre bébé :

  • Mettez tous les objets potentiellement dangereux ou fragile, hors de portée de votre enfant ;

  • Fixez des caches sur vos prises de courant ;

  • Dissimulez les câbles électriques ;

  • Utilisez des bloque-portes pour éviter que bébé ne se coince les doigts ;

  • Posez une barrière de sécurité en haut et en bas de vos escaliers ;

  • Installez des bloque-fenêtres ;

  • Sécurisez votre cheminée en l’équipant d’un pare-feu et en cachant son matériel (bois, allumettes).

 

Votre bébé ne se déplace pas au sol

 

 Le déplacement au sol prépare votre bébé à se mettre debout, puis à faire ses premiers pas. Cependant, ce n’est pas une étape indispensable, puisque 7% des enfants* ne passent pas par cette phase. Ils marchent directement.

Si votre enfant ne rampe pas, cela vous occasionne sûrement de l’inquiétude. Gardez, cependant, à l’esprit que chaque enfant évolue à son rythme. Certains ont, en effet, besoin de plus de temps que les autres pour avancer. C’est notamment le cas des bébés nés prématurément.

Si l’évolution de votre bébé vous préoccupe, n’hésitez pas à en parler à votre médecin. Il est, de toute façon, conseillé de consulter votre pédiatre si votre bébé de 9 mois ne tient pas assis. Ou encore s’il ne se retourne pas du dos au ventre, ou du ventre au dos. Demandez aussi l’avis de votre médecin si, à 12 mois, il ne coordonne pas les mouvements de ses bras et jambes.

 

Pour conclure, chaque bébé est différent. La plupart rampent, roulent ou avancent à quatre pattes, avant d’acquérir la marche. Cette étape n’est cependant pas automatique selon les enfants. Vous avez aimé cet article ? Envoyez-le à d’autres parents !

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...