En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Bouger pour rester belle et bien

Ce n'est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez rester confinée dans le canapé pendant les 40 prochaines semaines. Loin s'en faut. Faire de l'exercice régulièrement ne va pas seulement vous faire du bien, cela pourra également faciliter l'accouchement.

Au-delà de faciliter l'accouchement, le fait de se préparer mentalement et physiquement est aussi un très bon moyen d'apprendre à connaître son bébé. Mieux au fait des réactions de votre corps, vous apprendrez à écouter ce qui s'y passe.

 

Certaines formes d'exercice – marche à pied, yoga, pilates, aquaérobic néonatal et natation – peuvent être pratiquées jusqu'à la naissance.


Les vertus de l'exercice physique
Les endorphines sont des antidouleurs naturels secrétés par le corps pendant l'effort. Conséquence : vous vous sentez mieux dans votre tête et dans vos baskets. Et votre bébé n'est pas en reste – comme vous vous sentez bien, il se sent bien. Le fait de bouger améliore par ailleurs la circulation, ce qui a l'avantage de réduire les gonflements. Si vous êtes en forme, les contractions seront plus efficaces et le travail plus rapide.

Continuez d'aller au sport
Si vous faisiez jusqu'ici du sport régulièrement, en salle par exemple, continuez. Pourquoi ne pas essayer une discipline spécialement adaptée aux femmes enceintes, comme le yoga prénatal ou le LIA ? Les cours se sont développés au cours des dernières années, offrant généralement de nombreuses options à présent. Renseignez-vous autour de vous.

Oubliez les sports de contact
Certaines activités ne sont en revanche pas adaptées aux femmes enceintes, comme les sports de contact et les sports extrêmes. Les sports de balle ou l'équitation vous exposent par ailleurs à des coups et chutes dont vous ne pourrez pas protéger votre bébé.

Certaines formes d'exercice – marche à pied, yoga, pilates, aquaérobic néonatal et natation – peuvent quant à elles être pratiquées jusqu'à la naissance.

Les règles d'or pour faire du sport pendant la grossesse
Renseignez-vous auprès de votre médecin sur les autres formes d'exercice que vous pouvez pratiquer et suivez toujours ces règles d'or :
1 - Écoutez votre corps. Rappelez-vous que le sport doit être un plaisir, pas une souffrance.
2 – Si vous êtes rouge ou trop essoufflée pour parler, c'est que vous y allez trop fort. Ralentissez.
3 – N'appuyez pas sur votre bébé ou votre diaphragme. Évitez les abdos et certaines fentes avant.
4 – Allez-y doucement pour éviter tout étirement excessif, la relaxine (hormone de la grossesse) ayant étiré les tissus conjonctifs.
5 – Mangez bien et buvez abondamment.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...