En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

L'angoisse de la séparation

C'est l'âge où vous ne pouvez pas quitter la pièce sans bouleverser votre bébé. Le cache-cache va devenir votre jeu préféré.

Avez-vous remarqué comme votre bébé s'agite et commence à sangloter quand vous quittez la pièce ? Il s'agit-là de la première manifestation de l'angoisse de la séparation. De nombreux enfants commencent à manifester vers six ou sept mois des signes de cette angoisse qui pourra aller et venir au cours de leurs premières années. Généralement, elle atteint son paroxysme entre les 12e et 18e mois, et disparaît aux alentours de deux ans, deux ans et demi.

 

Lorsqu'il ne vous voit plus, votre enfant pense que vous n'existez plus – un sentiment vraiment insupportable... mais qui n'est heureusement pas dangereux.



L'ampleur de cette angoisse est en partie influencée par la personnalité de l'enfant ; certains auront vraiment du mal à encaisser d'être laissés seuls, d'autres passeront ce cap sans faire vraiment de vagues.
Votre bébé a beau grandir, il semble avoir de plus en plus besoin de vous. Tout va bien tant que vous êtes dans le coin mais, dès que vous disparaissez, une crise pointe le bout de son nez. Lorsqu'il ne vous voit plus, votre enfant pense que vous n'existez plus – un sentiment vraiment insupportable... mais qui n'est heureusement pas dangereux. Et puis, pourquoi maman aurait-elle besoin de quitter la pièce ?

Pour faciliter la séparation, essayez ceci :
• Continuez de parler à votre bébé lorsqu'il ne vous voit pas.
• Jouez à cache-cache, souvent.
• Rassurez votre bébé en lui disant qu'il est en sécurité. N'y accordez pas trop d'importance. Vous êtes seulement partie dans une autre pièce et vous allez revenir. Expliquez-lui qu'il est tout à fait normal que les mamans et les papas s'en aillent de temps en temps, et qu'ils reviennent toujours vite.
• Montrez-vous calme et rassurante. Agissez normalement.
• Couvrez votre bébé d'amour et de câlins et rassurez-le encore et encore quand il semble particulièrement angoissé.
• Laissez votre bébé vous pister, vous suivre partout où vous allez si ça lui plaît.
Souriez quand votre enfant s'éloigne un peu de vous. Encouragez-le à explorer son environnement. Ne forcez pas les choses. Faites-lui comprendre que vous n'êtes pas loin et que tout va bien.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...