En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Petit à petit, je diversifie

Quand on passe six mois entiers à boire exclusivement du lait, on comprend qu'il faille un certain temps pour s'habituer à mâcher et apprécier de nouveaux goûts. Voilà pourquoi la diversification se fait petit à petit.

L'Organisation mondiale de la santé recommande de nourrir les bébés exclusivement au sein pendant les six premiers mois de leur vie. Passé cet âge, on peut commencer à leur faire goûter de petites quantités d’aliments différents, en complément du lait maternel ou maternisé. Cela permet à votre bébé d'essayer la nourriture « normale » tout en continuant de bénéficier des nutriments et des vertus antiallergies du lait.

Commencez par proposer à votre bébé des aliments comme de la blédine/crème de riz enrichies en fer ; des fruits écrasés, sans sucre ni pépin,de la purée de patate douce, potiron ou pomme de terre 


D’abord, des aliments neutres gustativement
L'intérêt de commencer par de toutes petites portions est d'habituer tranquillement votre bébé à différents goûts et textures. Avaler quelque chose d'un peu plus solide nécessite la mise en œuvre d'une technique totalement inédite. C'est d'ailleurs pour cela que ses premiers solides devront être simples, tendres et lisses.

Commencez par proposer à votre bébé des aliments comme de la blédine/crème de riz enrichies en fer ; des fruits écrasés, sans sucre ni pépin (et cuits au préalable si besoin) ; de la purée de patate douce, potiron ou pomme de terre ; ou des petits pots adaptés à son âge.

Donnez-lui d'abord le sein ou le biberon (jusqu'à 8-9 mois), et terminez par des solides en « bonus ». Commencez par ½ à 2 cuillères à café, puis augmentez progressivement jusqu'à 3 à 4 cuillères à café par repas.
Réalisez vos purées au blender, au babycook ou avec un tamis et une cuillère en bois. Vous pouvez fluidifier l'ensemble avec du lait – maternel ou maternisé – pour faciliter la déglutition. Les plats maison peuvent être congelés, dans des cubes à glaçons, pour être consommés dans les 3 à 4 semaines qui suivent.

Si votre bébé refuse les solides
La toute première bouchée de nourriture classique – même une mini bouchée de rien du tout – ne fera pas forcément mouche auprès de votre bébé. Loin s'en faut. Préparez-vous à dégainer l'appareil photo : il est possible que votre bébé vous serve des têtes toutes plus originales les unes que les autres. Et c'est d'ailleurs tout à fait normal. Après tout, la seule chose qu'il ait avalée jusqu'ici, c'est un liquide au goût légèrement sucré.
Si vos premiers essais ne se sont pas révélés vraiment concluants, ou si vous avez tenté de proposer différents goûts à votre bébé mais sans succès, essayez ce qui suit :
1. Passez directement aux fruits et aux baies – ou à la viande ou au poisson mixé. Vous finirez bien par tomber sur quelque chose qui plaît à votre bébé, et ce sera parti !
2. Cela peut aussi aider si c'est papa ou une personne non associée à l'allaitement qui introduit les nouveaux aliments.
Si décidément ça ne fonctionne pas, que votre bébé se met à grimacer dès qu'il voit la cuillère approcher, et ce quel que soit l'aliment proposé, faites une pause quelques jours, vous pourrez réessayer plus tard. Rien ne presse.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...