En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Astuces pour mieux gérer la fatigue de fin d'après-midi

Passé 16 heures, on est tous fatigués. C'est que les journées sont longues... Et voilà comment les heures entre le goûter et le coucher peuvent parfois se révéler compliquées. Voici quelques astuces pour gérer !

Comment faites-vous pour survivre aux « heures noires » ? Essayez ces quelques stratégies :

• Acceptez le fait qu'à partir de 16 heures, la majorité de votre temps sera dédiée à votre enfant.
• Si vous travaillez, établissez un rituel pour vous remettre en « mode parent » sur le retour du bureau. À chaque magasin, rue ou lieu familiers de votre trajet, mettez vos exigences de côté et adaptez votre état d’esprit. Mettez-vous doucement en condition avec des phrases comme « La maison sera peut-être en bazar » et « Ce n'est pas grave si je n'ai pas le temps de me changer ».
• Ne négligez pas vos besoins physiques. Veillez à ne pas attaquer les fameuses heures noires le ventre vide, et à garder de quoi vous hydrater sous la main.
• Ne répondez pas au téléphone. Laissez le répondeur, ou attendez que votre correspondant rappelle.
• Ne vous lancez pas dans une discussion importante entre adultes, sauf s'il s'agit d'une urgence ; attendez un moment au calme.
• Ne prenez aucune décision ou mesure disciplinaire sérieuse, et ne faites pas de projet important à ce moment-là. Vous avez tout à fait le droit de dire : « Là, tout de suite, je ne suis pas sûre. Je te tiens au courant demain matin. »

Ne négligez pas vos besoins physiques.


• Dans la mesure du possible, préparez un maximum le dîner en amont. Partez sur des plats sains et simples dont vous savez qu'ils plairont. De nombreuses mamans conseillent d'utiliser un robot, ou de cuisiner en grande quantité et de congeler.
• Faites participer votre enfant à la cuisine. Même petit, il pourra vous aider à mélanger ou mixer. S'il n'est pas encore vraiment au point, donnez-lui ses propres saladiers, mettez-y vos épluchures de carottes, croutes et une poignée de pâtes, et demandez-lui de mélanger le tout pour vous. Ne vous inquiétez pas s'il en met un peu partout – il n'y a rien qu'un balai ne puisse sauver.
• Instaurez une routine. Suivre les mêmes habitudes chaque jour peut aider. Et puis, comme ça, tout le monde sait à quoi s'attendre !
• Faites preuve de flexibilité. Par exemple, zappez carrément le bain si votre enfant semble particulièrement fatigué.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...