En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Disputes et fratries

Les chamailleries sont monnaie courante au sein des fratries et les disputes et autres conflits font plus ou moins partie du quotidien de chaque famille. En avoir conscience est une chose ; parvenir à rester calme et à ne pas s'arracher les cheveux quand les choses commencent à chauffer en est une autre. Lisez ce qui suit pour découvrir des astuces qui vous aideront à faire régner la paix au sein de votre foyer.

Ne comparez jamais vos enfants entre eux.

Les disputes entre frères et sœurs sont courantes (nous avons tous pu en faire l'expérience) et même normales ; comment serait-il possible de ne jamais se chamailler quand on passe l’immense majorité de son temps ensemble ? Quant à la fréquence et à l'intensité des disputes, elles ont pas mal à voir avec les personnalités de chacun. 
Intéressant, mais cela reste cependant une faible consolation lorsque l'on est chaque jour confronté à deux enfants – ou plus ! – qui passent leurs journées à se disputer.
Voici quelques astuces pour vous aider à gérer la situation sur le long terme :
 
Ne comparez jamais vos enfants entre eux.  Bannissez les attitudes favorisant les rivalités, du type « Qui aura mis ses chaussures en premier ? ». On vous l'accorde : c'est une bonne technique pour s'assurer d'avoir tout le monde prêt à partir en un rien de temps, à tout bout de champ. Mais essayez autre chose. Encouragez l'esprit d'équipe dès que c'est possible (et si c'était eux contre vous lors de la prochaine partie de jeu de société ?) et félicitez-les franchement lorsqu'ils coopèrent. Reconnaissez les différences et les forces de chacun. Laissez-leur un peu d'intimité, même s'ils sont dans la même chambre. Le fait de passer une heure en solitaire de temps en temps contribuera à les apaiser. Passez du temps avec chacun. Encouragez les amitiés en dehors du cercle familial. Apprenez-leur à toujours traiter l'autre avec respect, et ce même – surtout – lorsqu'ils se disputent.  
Mais que faire quand vous entendez qu'une dispute est sur le point d'éclater ? Essayez ceci :
D'abord : Laissez-leur une chance de régler leurs différends seuls – c'est quelque chose qu'ils doivent apprendre à faire.
Ensuite : Intervenez. Écoutez la version de chacun – sans les interrompre et chacun son tour. Le fait d'être écouté est primordial pour l'estime de soi. Restez neutre en toutes circonstances et essayez de démêler la situation.
Finalement : Demandez : « Qu'est-ce que vous pouvez faire pour résoudre ce problème ? ». S'ils sont perplexes, donnez-leur des pistes.
Et rappelez-vous qu'il est quasiment impossible d'être juste dans toutes les situations. Mais les choses finiront par se tasser. Comme dans la vie, en somme.
Si rien de ce qui précède n'a marché, il reste la « solution A-D » : Anticiper et Détourner qui nécessite cependant davantage d'implication de votre part, car vous devez toujours tout chapeauter, tout surveiller – ce qui in fine peut se révéler quelque peu usant. Pourtant parfois, en fonction des moments, intervenir avant que les choses ne s'enveniment est la seule solution sensée. Pour vos nerfs et vos oreilles, du moins.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...