En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Les étapes de l'amitié

Les amitiés sont parmi les choses les plus importantes qui soient. Ce n'est qu'à partir de maintenant que votre enfant va vraiment commencer à se faire des amis ; cela prend en effet du temps de développer toutes les compétences nécessaires pour être un bon camarade.

Nous, adultes, savons à quel point on peut passer du bon temps en compagnie de ses amis, et comme ils sont importants dans la vie. Voilà pourquoi, très tôt, nous commençons à traquer des signes d'amitié chez nos petits. Soit nous extrapolons leurs relations, soit nous nous inquiétons de constater qu'il ou elle n'a pas encore de meilleur(e) ami(e)... et ceci tout simplement parce que nous anticipons trop.
 
La route vers l'amitié est longue
Le processus ressemble à peu près à cela : entre 18 et 24 mois, les enfants s'ignorent mutuellement la plupart du temps. Vers 2 ans et demi, ils commencent à prêter beaucoup d'attention aux autres – ce n'est pas tant l'individu en lui-même qui les intéresse, mais plutôt l'autre, avec lequel ils jouent. À cet âge, ils ne pensent qu'à une chose : prendre et garder.
Et puis, vers 3 ans environ, ces « réflexes » peuvent être contrariés par un grand qui tente de convaincre un autre enfant, qui semble lui aussi bien décidé à prendre ce jouet, que ce n'est peut-être pas la meilleure façon de procéder. C'est la première étape vers l'interaction et le jouer ensemble. Le jeu parallèle laisse place au jeu coopératif, et cela n’a rien d’un hasard : à ce stade, leurs compétences en communication ont commencé à s'améliorer.
Bien qu'un enfant de trois ans reste encore assez immature dans ses relations sociales, il n'en est pas moins extrêmement enclin à échanger avec ses pairs. Et voilà que les « nous », « copain » et « moi aussi » font leur entrée dans son vocabulaire.

La plupart des enfants finissent par trouver des amis avec qui ça colle vraiment, même si pour certains cela peut prendre du temps.

Trois ans, l'âge charnière
À partir de ce moment-là, l'interaction et la communication évoluent constamment. Les petits s'entraînent à faire chacun leur tour, leurs conversations sont amicales et tournent autour de la construction de jeux réels ou imaginaires.
Des études ont démontré qu'à partir de trois ans environ, les enfants prêtent plus d'attention et parlent davantage aux autres enfants qu'aux grands.
Doit-on s'attendre pour autant à ce qu'il ou elle se fasse un/e meilleur/e ami/e ? Cela peut prendre du temps. Se faire des amis nécessite de la pratique et du temps passé en compagnie d’autres enfants.  Il faut apprendre à partager et accorder de l’attention à autrui.
La plupart des enfants finissent par trouver des amis avec qui ça colle vraiment, même si pour certains cela peut prendre du temps.  C'est la vie, nous sommes tous différents et chacun d'entre nous recherche des choses spécifiques chez un ami. Certains chercheront quelqu'un avec qui ils se sentent simplement à l'aise, d'autres graviteront autour de comparses qui ont les mêmes centres d'intérêt qu'eux, comme les cages à écureuil ou les voitures – des centres d'intérêt qui peuvent d'ailleurs changer, au même titre que les amis. Comme pour vous, en somme.
 
 
 

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...