En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Les tâches ménagères – j'aide, tu aides, il aide, nous aidons

La participation aux tâches ménagères implique bien plus qu'un coup de main donné à la maison. Elles contribuent à développer l'estime de soi et, à long terme, l'autonomie.

Quelqu'un de sage a dit un jour : « Ne faites jamais pour votre enfant une tâche qu'il pourrait faire par et pour lui-même. »  Facile à dire – si seulement vous aviez la patience... Et le temps. Et la patience, encore. On connaît tous ça.
Pourtant, confier des tâches ménagères à son enfant ne s'impose pas uniquement quand on est un parent fatigué, sur le point de crouler sous la montagne de choses à faire et qui a donc besoin d'aide sur le long terme.

Les enfants qui ont aidé à la maison deviennent de jeunes adultes plus équilibrés.


Expliquer tôt que « Dans cette famille, on travaille ensemble, on s'entraide » est un bon début vers la construction de quelque chose d'éminemment plus important : l'estime de soi de votre enfant. En aidant et participant aux tâches ménagères, votre enfant développe des aptitudes qui lui permettront de prendre soin de lui en tant qu'individu – sens des responsabilités, empathie, coopération et autonomie. Et écoutez cela : les enfants qui ont aidé à la maison deviennent de jeunes adultes plus équilibrés. Des recherches ont démontré que les individus ayant mis la main à la pâte jeunes auront davantage tendance à se tenir éloigné de la drogue, entreprendre un parcours professionnel structuré et développer des relations plus riches.
Ce qui est génial, c'est qu'il est très facile de commencer tôt : les tout petits adorent aider. Commencez par faire les choses ensemble, côte à côte – rappelez-vous que c’est la pleine période de l’imitation.
 
Un petit est capable de :
Ranger des jouets
Ranger du linge propre avec un peu d'aide
Mettre les vêtements sales dans
le bac à linge sale.
 
À trois ans, il peut aussi :
Ramasser le linge sale
Aider à mettre la table
Essuyer quand un liquide s’est renversé
Mettre les chaussettes par paire pour que vous les pliiez.
 
À quatre ans, il est capable de :
Débarrasser la table
Vous aider à ranger la vaisselle
Nettoyer les surfaces avec du détergent et une éponge
Trier les déchets
Arroser les fleurs, etc.
 
Et, rappelez-vous : on est bien au-delà de la simple décharge de travail pour vous. Il commence par mettre le linge sale dans le bac dédié et termine en payant le loyer pour l’appartement qu'il s’est lui-même trouvé.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...