En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Petit frère ou petite sœur droit devant !

Vous êtes de nouveau enceinte : félicitations ! Cinq astuces pour préparer votre aîné à l'arrivée du petit frère ou de la petite sœur.

Imaginez le scénario suivant : Un jour, votre homme rentre à la maison avec une autre femme et vous dit : « Sois gentille avec ma nouvelle femme, je vous aime autant toutes les deux. Imagine comme on va bien s'amuser à partir de maintenant. ». Et même chose dans l'autre sens.

La jalousie est un sentiment naturel
En envisageant les choses sous cet angle, rien d'étonnant à voir de la jalousie pointer. Vous ne pouvez pas attendre d'un enfant qu'il se réjouisse autant que les adultes de l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur.
Fort heureusement, la jalousie n'est pas le seul sentiment que l'arrivée du nouveau bébé provoquera dans le reste de la fratrie. Amour, bienveillance et affection pourront aussi être de la partie en voyant un dévouement total briller dans ses petits yeux. 

La jalousie n'est pas le seul sentiment provoqué par l'arrivée d'un nouveau petit bout. Amour, bienveillance et affection sont aussi de la partie !

Préparez votre enfant
Voici quelques idées pour préparer votre grand au changement qui s'annonce.

1. Commencez par lui faire remarquer les autres familles à enfants multiples, pour montrer à votre enfant que c'est normal et que ça peut être amusant.

2. Mettez votre enfant au contact de nourrissons et tout jeunes bébés. Il pourra ainsi mieux comprendre comme ils sont petits et vulnérables, et qu'il ne s'agit pas (encore) d'un nouveau compagnon de jeu dans la famille.

3. Amenez votre enfant avec vous chez la sage-femme, laissez-le sentir le bébé bouger et le voir évoluer à l'écran. S'il se sent impliqué, il y a toutes les chances qu'il ait hâte de voir le bébé débarquer et ressente moins de jalousie à son arrivée.

4. Expliquez à votre grand que le bébé à venir aura besoin que l'on s'occupe de lui et qu'il pourra faire des choses étranges comme de beaucoup pleurer. Cela l'aidera à se sentir un peu supérieur et, avec un peu de chance, plus tolérant envers les besoins du nouveau bébé.

5. Si l'arrivée du bébé coïncide avec une transition dans le quotidien de votre grand – passage dans un lit normal, entrée en maternelle... Prenez soin de préparer le changement bien avant la naissance du suivant. Pensez à faire disparaître le berceau quelques mois. Ainsi, quand il réapparaîtra, votre grand qui y dormait avant sera passé à autre chose.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...