close

LA MORT SUBITE DU NOURRISSON : VOICI COMMENT RÉDUIRE LE RISQUE

Le risque est plus élevé avant l’âge de six mois Si l’on ignore encore pourquoi un nourrisson cesse de respirer ou fait soudain un arrêt cardiaque, on sait aujourd’hui réduire le risque de mort subite du nourrisson (MSN). Le nombre de cas a considérablement baissé depuis qu’ont été menées des campagnes de sensibilisation préconisant de toujours coucher les nourrissons sur le

Voici huit conseils pour réduire le risque de mort subite du nourrisson :

  • Couchez votre bébé sur le dos. En effet, plusieurs études ont démontré que le risque de mort subite était plus faible dans cette position. 
  • Ne fumez pas à proximité de l’enfant. Le risque de mort subite du nourrisson est de deux à trois fois plus élevé si l’enfant est exposé à la fumée du tabac. En outre, il sera plus sujet à des infections des voies respiratoires et à de l’asthme. 
  • Si vous allaitez, évitez aussi le tabac, les gommes à mâcher et les patchs à la nicotine. La nicotine passe dans le lait maternel et peut affecter le système respiratoire de votre enfant.

A noter que le lait maternel réduirait le risque d’infections virales qui sont liées à une augmentation du risque de mort subite du nourrisson. En outre, un enfant nourri au sein se réveille plus facilement en cas d’apnée.


Faites dormir l’enfant dans son propre lit ou dans un réducteur de lit que vous placez dans votre lit. Les nourrissons de moins de trois mois doivent de préférence dormir dans leur propre lit, mais vous pouvez très bien le placer tout contre le bord de votre lit, de votre côté ou de celui de votre partenaire. 

 

Donnez une tétine à l’enfant au coucher. Il s’est avéré que la tétine a un certain effet préventif contre la mort subite du nourrisson, même si l’on ne sait pas bien pourquoi. Attendez toutefois que le nourrisson se soit bien adapté à l’allaitement avant de lui donner une tétine. 

 

Assurez-vous que l’enfant dorme à une température adéquate. Les petits doivent pouvoir remuer et ne pas avoir trop de vêtements. Passez la main sur la nuque de l’enfant pour voir s’il transpire et enlevez-lui des vêtements s’il a trop chaud. 

 

Veillez à ce que l’enfant dorme le visage non recouvert et évitez d’avoir un grand nombre d’objets mous, comme les doudous, dans le lit de l’enfant. 

 

Pour plus d’informations vous pouvez consulter cet article

 

La position couchée sur le ventre de l’enfant éveillé favorise son développement

 

Lorsque l’enfant est suffisamment grand pour pouvoir rouler sur le ventre par lui-même, il est temps de le coucher parfois sur le côté ou sur le ventre lorsqu’il est éveillé. Cela favorise son développement et sa musculature s’en trouve renforcée. Le fait de varier les positions a en outre pour effet que son crâne est moins aplati à l’arrière ou sur l’un des côtés. Retournez avec précaution l’enfant sur le dos s’il s’endort.

Il faut savoir que les tout-petits sont capables de tourner leur tête sur le côté pour vomir. L’enfant pourra dormir sur le ventre quand il sera assez grand pour se retourner lui-même.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...