En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Les excès de lait

Attention, giclées de lait droit devant ! Il y en a partout et vous sentez vos seins particulièrement durs et tendus. Voici quelques conseils pour gérer le trop-plein de lait.

Aux premiers jours de l'allaitement, après la montée de lait, il est fréquent d'avoir du lait en excès. Quant à la taille de cette nouvelle poitrine, elle a de quoi vous impressionner. Pas de panique, cependant : en quelques jours, la quantité de lait que vous produisez se sera adaptée aux besoins de votre bébé (la taille de votre poitrine diminuera elle aussi, petit à petit). Cela s'explique par le fait que, si votre bébé ne vide pas complètement vos seins en tétant, votre corps s'adapte en produisant moins de lait.

L ' idéal reste de laisser les besoins de votre bébé dicter les choses.


Éviter les excès de lait
Peut-être paniquerez-vous un peu en apprenant qu'il faudra plusieurs jours pour que les choses se mettent en ordre. Avoir trop de lait dans les seins a de quoi faire suer – littéralement. Vos seins sont tendus et douloureux. Votre bébé a du mal à téter correctement, ce qui peut aussi faire mal... Sans compter qu'un trop-plein de lait est susceptible d'augmenter les risques d'engorgement.
Voici quelques astuces pour aider un peu dame nature et soulager la gêne :
• Si vos seins sont très tendus, laissez le lait couler librement d'un sein pendant que votre bébé est occupé à téter l'autre – cela permet de réduire la pression naturellement.
• La chaleur peut aussi aider à « drainer » un peu du lait en excès. Essayez de rester debout sous la douche, un jet modéré d'eau chaude dirigé sur vos seins.
• Si vous ressentez les premiers symptômes d'une obstruction d'un canal lactifère (sein(s) mou(s) et douloureux) ou si votre bébé ne semble pas avoir envie de téter, il est possible que vous ayez à tirer votre lait manuellement ou au tire-lait. Attention à ne pas trop y aller cependant, au risque d'augmenter la production de lait.
• Donnez régulièrement le sein à votre bébé, en le réveillant si besoin pour soulager la douleur. L'idéal reste de laisser les besoins de votre bébé dicter les choses. Si vous vous sentez bien et que vos seins ne vous gênent pas trop, sauf quand ils sont gorgés de lait, pleins à craquer, il est généralement plus indiqué de nourrir votre béb « à volonté ». La quantité de lait que vous produisez s'ajustera progressivement à ses besoins.

Après avoir allaité, vos seins doivent être tendres, sans bosses douloureuses.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...