close

Développement Bébé, comment grandir avec son bébé

Votre bébé vient de naitre, il vous regarde, vous écoute, observe tout ce qui l’entoure car tout est nouveau pour lui qui vient de quitter sa chambre utérine. Lové dans vos bras il quête votre attention et semble…..

.....vous encourager quand vous le changez, le nourrissez, le baignez, attendant en retour que vous le regardiez et que vous lui parliez, non pas parce qu’il va comprendre vos mots mais tout simplement car il raffole de la musique de vos voix. « Apprendre à se connaitre » dit le langage courant pour décrire ces liens d’amour qui peuvent naitre entre des personnes. Ici vous et votre bébé. Vous, devenue mère, vous devenu père, vous devenu co-parent, lui devenu votre enfant. Et en une année vous n’avez pas cessé de vous découvrir. Le plus extraordinaire c’est tout ce que votre bébé tisse derrière les liens que vous créez chaque jour. Car ces temps ensemble, ces partages d’expériences sensorielles, corporelles, motrices, affectives, le nourrissent en profondeur. Vous le voyez grossir et grandir et votre pédiatre qui le mesure et le pèse, témoigne de ses progrès. Mais au-delà de ces centimètres, il grandit dans sa tête, forge sa confiance en lui, en vous, et cela lui permet de faire éclore un sentiment de sécurité, essentiel pour se lancer dans la vie. Attention, dire l’importance de ces temps partagés ne veut pas dire « être tout le temps ensemble ». Ce à quoi vous tenez doit pouvoir continuer à exister : aussi bien le travail, les amis, des passions et il ne s’agit pas de tout sacrifier, mais simplement de rappeler que ce qui compte dans les liens que vous créez avec votre bébé, c’est la qualité de ces derniers et pas la quantité. 

Et je ne résiste pas à vous raconter comment dans ce quotidien simple, familial, il fait des découvertes qui lui permettent d’apprendre des choses formidables et indispensables. Par exemple quand il tète, il réalise qu’il peut jouer à serrer les lèvres ou les desserrer. Elles peuvent sous son contrôle être dures ou molles. Et ça change tout ! car quand il ne serre pas les lèvres le lait coule dehors, et à l’inverse, s’il les serre, il coule dedans. Dedans/dehors. Cela ne vous rappelle rien ? Et oui c’est tout à fait cela les jeux à l’infini de « mettre dedans » - « mettre dehors » que votre enfant ayant atteint les un an, fera avec plaisir et sérieux. Qui a dit qu’un bébé ne faisait que dormir et manger ?

Et sur sa lancée il ne peut plus s’arrêter. Après avoir joué à découvrir son corps, il se met à multiplier les expériences dans l’espace, rampant, marchant, puis courant. Les objets l’attirent, les jeux le passionnent et il aime faire et refaire chaque activité pour la rendre familière. Les jeux ont cette finalité de transformer de l’inconnu en connu. Et tout est jeux. Mais pour que ces moments soient bénéfiques pour lui, il a besoin de vous. Vos liens de regards, d’attention, de mots prononcés, de gestes qui accompagnent lui sont indispensables. Autorisé et encouragé à grandir, votre bébé devient un enfant de déjà deux ans. Et le voilà à s’essayer lui aussi à parler. Il module, donne de la voix, crie, imite, devenant drôle. Mais parfois il est déroutant avec cette façon nouvelle de dire « non » à tout moment. Deux ans déjà et des nouvelles questions pour vous parent qui cherchez comment manier l’autorité, les limites donnant à cette étape, les nouveaux mots de vos relations. La troisième année amènera aussi son lot d’interrogations comme la propreté, les repas, les heures de coucher, les écrans. Mais l’histoire est lancée et vous continuez à tâtonner, pour vous frayer une place, votre place dans la communauté des parents. Il peut arriver quand le doute est trop fort, que vous demandiez des avis à la famille, aux amis, aux collègues, à des professionnels. Vous avez raison de ne pas rester seuls avec vos hésitations. Toute question est la preuve de votre propre construction, qu’être parent s’éprouve chaque jour et que si votre bébé, votre enfant a besoin de beaucoup expérimenter pour grandir, il en est de même pour vous.

Grandir ensemble c’est partager, c’est prendre du temps, c’est se regarder, c’est chercher ensemble. Et il n’y a pas une façon de grandir en famille, mais une multitude de manière de faire famille, en confiance.

Sophie Marinopoulos

Psychologue, psychanalyste, spécialiste de la famille

Auteure de nombreux ouvrages dont « Dites-moi à quoi il joue je vous dirai comment il va » éditions Les Liens qui libèrent et « Ecoutez-moi grandir » éditions Les Liens qui Libèrent

Fondatrice des « Pâtes au Beurre » lieux d’accueil gratuits pour les parents

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...