En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

Les bébés prématurés

Les naissances prématurées restent relativement rares. Lorsqu'elles se produisent, le ou la petit/e pressé/e fait l'objet d'un soin tout particulier et a de très bonnes chances de survie.

En entendant « bébé prématuré », vous imaginez peut-être un petit être minuscule, aussi grand qu'un oisillon qui pourrait tenir dans le creux d'une main. Mais il faut savoir que ces naissances-là sont rares.

Mais tout de même, comment les expliquer ?
Tout bébé né avant la 37e semaine de gestation est considéré prématuré. Qui dit naissance en avance de 3 semaines ne dit pas forcément danger pour le bébé. Ceci étant, plus un bébé naît tôt, plus il aura besoin de soins.

Ils poursuivent ensuite leur développement pour devenir des enfants absolument normaux.

Les grands prématurés, nés entre la 29e et la 32e semaine de gestation, représentent seulement 1 % des nouveau-nés ; la plupart des bébés prématurés naissent après la 32e semaine de grossesse et pèsent plus de 1,5 kg.

Plusieurs causes peuvent être à l'origine des naissances prématurées – pré-éclampsie, col affaibli, infection ou maladie affectant le fœtus, par exemple. La raison pour laquelle un bébé veut arriver plus tôt reste souvent un mystère.

De bonnes chances de survie
À partir de quelle taille un bébé prématuré peut-il survivre ? Cela dépend d'une multitude de facteurs, mais un bébé peut survivre hors du ventre de sa mère dès sa 24e semaine de vie in utero. Bien évidemment, il fera alors l'objet de soins intensifs pendant plusieurs semaines, mais il faut savoir que la majorité des bébés prématurés survivent grâce à l'assistance et au travail dispensés dans les hôpitaux aujourd'hui. 99 % des bébés nés entre 33 et 37 semaines de gestation survivent, soit la quasi-totalité des bébés prématurés.

Ils poursuivent ensuite leur développement hors du ventre de leur maman pour devenir des enfants absolument normaux.

Un soin tout particulier
Les bébés prématurés sont pris en charge en néonatalogie. Saturation en oxygène, circulation sanguine, alimentation et développement cérébral y sont suivis et contrôlés de près, en même temps que d'autres constantes vitales.

Des études ont démontré que plus de 90 % des bébés prématurés nés dans les années 1980 sont en bonne santé et ont suivi une scolarité normale. La prise en charge des bébés prématurés est en constante évolution ; cela explique qu'un bébé prématuré né aujourd'hui a encore plus de chances de survivre qu'un bébé prématuré né il y a seulement 5 ans.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...