close

Terme dépassé : décollement des membranes et déclenchement de l’accouchement

La date présumée d’accouchement est dépassée et vous avez l’impression que votre grossesse s’éternise ? Vos fenêtres n’ont jamais été aussi propres et votre consommation de piment devient incontrôlable ? Ne vous inquiétez pas, il est tout à fait normal d’accoucher dans une période allant de deux semaines avant à deux semaines après la date prévue. Seules 5 % des femmes donnent naissance le « bon » jour.

La plupart des femmes trouvent les dernières semaines de leur grossesse fatigantes et une fois le terme dépassé, l’attente leur paraît presque absurde. Au-delà de la date d’accouchement, il est recommandé de consulter votre gynécologue ou votre sage-femme, qui vous examineront pour s’assurer que le bébé et sa maman se portent bien. Parfois, lorsque le col de l’utérus est mature, ils tentent de pratiquer un décollement des membranes pour déclencher l’accouchement, mais la plupart du temps ils préfèrent intervenir le moins possible pour que la naissance se déroule de manière naturelle.

Que faire quand le terme est dépassé ?

Existe-t-il un moyen d’inciter soi-même le bébé à sortir et de déclencher l’accouchement ? Certains vous conseilleront de nettoyer vos fenêtres, de manger beaucoup de piment et de marcher à cloche-pied sur la bordure du trottoir, mais il est préférable d’économiser vos forces. L’efficacité de ces méthodes n’est absolument pas prouvée. Vous risquez au contraire de vous fatiguer et d’avoir mal à l’estomac si vous mangez trop épicé. Vous pouvez par contre tester la tisane de feuilles de framboisier ou faire l’amour (si vous en avez envie !). Même si les bienfaits du thé ne sont pas démontrés, une tasse ne peut pas vous faire de mal. On sait cependant que les rapports sexuels augmentent le taux d’ocytocine dans le corps, l’hormone qui stimule les contractions. Or, c’est pendant l’accouchement actif que l’ocytocine produite par les câlins et l’amour est la plus bénéfique. Il y a toutefois fort à parier, qu’une fois le travail commencé, vous aurez autre chose en tête que de faire des galipettes.

Les déclenchements sont plus fréquents lors d’un premier accouchement. Les raisons n’en sont pas bien connues, mais l’âge, l’hérédité et le surpoids peuvent être des facteurs déterminants. Les dépassements de terme sont aussi plus fréquents chez les femmes multipares.

En quoi consiste un décollement des membranes ?

En fin de grossesse, si vous avez dépassé le terme et si le col de votre utérus est mature, il est possible de procéder à un décollement des membranes, qu’il s’agisse de votre premier accouchement ou pas. Cette méthode vise à stimuler les contractions. Il s’agit d’un toucher vaginal effectué par une sage-femme ou un médecin dans le but de décoller les membranes du sac amniotique au niveau du col de l’utérus. Cette méthode stimule la production des hormones qui déclenchent l’accouchement. Elle peut s’avérer efficace, mais certains bébés têtus qui ne sont pas pressés de quitter le ventre de leur mère ne se laissent pas influencer.

Le décollement des membres est souvent désagréable et parfois douloureux et peut s’accompagner de saignements. Sachez cependant qu’il peut être interrompu à tout moment si vous ne vous sentez pas bien. Il n’est pas possible de procéder soi-même à un décollement de membranes. Cette intervention doit être réalisée par une sage-femme ou un gynécologue qui contrôlent la situation et opèrent un monitoring du fœtus. Ils peuvent également effectuer plusieurs décollements de membranes à quelques jours d’intervalle, s’ils le jugent nécessaire.

Autres raisons de déclencher l’accouchement

Le dépassement du terme n’est pas la seule raison de déclencher un accouchement. Cette intervention est nécessaire si les contractions n’apparaissent pas alors que vous avez perdu les eaux, ou lorsque le bébé ou la mère ne vont pas bien pour une raison ou une autre, notamment en cas d’intoxication.

Il existe différentes méthodes pour déclencher l’accouchement, voici les plus courantes :

  1. Prise d’hormones par voie vaginale ou orale afin de ramollir le col de l’utérus et de provoquer une hausse du taux d’hormones pour déclencher les contractions.
  2. Perfusion d’hormone visant à provoquer les contractions.
  3. Perçage des membranes amniotiques visant à rompre la poche des eaux.
  4. Insertion d’un cathéter spécial dans le vagin de manière à ce que l’extrémité soit placée dans le col de l’utérus. Elle permet de gonfler un petit ballon d’eau qui presse vers le bas, facilite la dilatation du col de l’utérus et déclenche les contractions.

Même déclenché, le travail peut être long

Lorsqu’il est déclenché, l’accouchement se déroule de la même façon qu’un accouchement spontané. Il suit les quatre étapes de l’accouchement qui conduisent à la naissance du bébé. Il faut parfois un ou deux jours avant que le travail ne commence, mais lorsque le col de l’utérus est mature et qu’il est possible de placer une perfusion pour stimuler les contractions ou de percer les membranes amniotiques, il faut souvent moins de 24 heures. Il est toujours plus facile de déclencher un accouchement si le travail a déjà commencé et si le col de l’utérus est déjà mature.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...