En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

< Mois 39
close
<

Mois 39

Votre enfant

Vive les pansements ! À trois ans, votre enfant n'a plus besoin du même niveau de concentration pour courir, sauter ou encore marcher. Les choses se font désormais plus naturellement. Ceci étant, leur faculté d'appréciation des choses et leur coordination continuent de se développer, et il est donc possible que vous ayez à composer avec les bleus et éraflures pour encore un petit moment. Ne vous inquiétez pas, c'est dans l'ordre des choses. Ce n'est qu'en se testant que les enfants peuvent découvrir leurs limites et poursuivre leur apprentissage. Les bobos occasionnels aident même à leur développement. Sans oublier que la plupart des enfants de trois ans adorent se coller des pansements sur la peau. 

Vous

Accompagner l'acquisition de la motricité fine. À cet âge, les enfants ne maîtrisent pas encore parfaitement leurs doigts. Ils peuvent néanmoins exercer leur motricité fine en : Faisant des jeux d'encastrement et de construction type Légo. Faisant des puzzles. Réalisant des mosaïques à l'aide de picots. Créant des objets avec des perles. Construisant des châteaux de sable. Versant de l'eau dans des contenants de tailles différentes. Habillant et déshabillant des poupées. Mais, si votre enfant n'est intéressé par aucune de ces activités et qu'il préfère courir, jouer au ballon ou faire du vélo, acceptez-le ! Il n'y a aucun intérêt à forcer les choses ou tenter de le faire s'exécuter à tout prix. Tôt ou tard, les choses se mettront en place.

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...