En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

< Mois 42
close
<

Mois 42

Votre enfant

Les p'tits potes. Moins égocentrés qu'à deux ans, les enfants de trois ans sont généralement capables de jouer ensemble sans trop d'accrocs. Il est même possible qu'à cet âge, votre bambin sache résoudre ses conflits avec ses amis, sous réserve que vous lui en laissiez le temps.  Comme ils commencent à jouer ensemble, les enfants apprennent les bases de l'amitié. Ils s'aperçoivent qu'ils préfèrent jouer avec certains copains en particulier, avec qui ils sont vraiment sur la même longueur d'onde, rendant ainsi les jeux plus marrants, et avec qui ils se comprennent parfaitement. Voilà une découverte qui peut être vraiment cool ! Il arrive que vous, parent, ne compreniez absolument pas le choix de votre enfant. Mais, après tout, ce n'est pas vous qui jouez !  

Vous

Il refuse d'écouter ! L'impression de parler à un mur, vous connaissez ? Vous avez beau dire et redire à votre enfant « Viens ici, tout de suite » – pas de réaction. Il vous laisse là, plantée dans l'entrée, à sentir le stress et la frustration monter. Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que votre enfant choisisse de ne pas écouter... celles-ci n'ayant pas forcément à voir avec vous, d'ailleurs. Peut-être trouve-t-il que vous parlez trop, et a donc simplement décidé de « bloquer » votre voix. Et, sans vouloir lui donner raison, c'est vrai que, nous, parents, parlons beaucoup. On passe la journée à lui demander de faire les choses, et de les faire sur-le-champ – MAINTENANT, pas demain. Le fait de ne pas écouter peut aussi être sa façon d'éviter le conflit. Sans compter que ça peut être marrant de tester les limites de papa ou maman. Et puis, il y a aussi des petits qui sont si concentrés sur ce qu'ils sont en train de faire qu'ils ne vous entendent tout simplement pas – tout occupés qu'ils sont à se concentrer. Voici quelques astuces pour tenter de vous faire entendre : · Écoutez votre enfant quand il parle. Pouvez-vous mettre la main sur le cœur et jurer que vous n'avez jamais fait semblant de ne pas l'entendre ? · Dites-lui une chose à la fois. · Établissez un vrai contact : ne criez pas depuis l'autre bout de la pièce, il aurait plus de mal à vous entendre que si vous vous teniez juste à côté de lui et le regardiez dans les yeux. Sachez reconnaître les moments où votre enfant vous écoute vraiment. Vous vous économiserez !

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...