En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. Utilisations des cookies 

close

La bonne alimentation pendant la grossesse

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte, il va donc être important de faire attention à ce que vous mangez. Avoir une bonne alimentation pendant la grossesse est, en effet, primordial. Cela permet d’apporter les nutriments essentiels pour la bonne croissance de votre futur bébé, et de vous garder en forme. Pour cela, une alimentation équilibrée est vivement recommandée. Par ailleurs, la grossesse nécessite de faire l’impasse sur certains aliments, surtout si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose.

La bonne alimentation pendant la grossesse, pour un apport nutritionnel optimal

 

Votre état de femme enceinte nécessite un apport en énergie et en éléments nutritifs supérieur. Une bonne alimentation pendant la grossesse permet de répondre à vos nouveaux besoins, et de vous maintenir en forme.

 

Mangez équilibré pendant votre grossesse

 

Une bonne alimentation pendant la grossesse est, simplement, de manger varié et équilibré. Pour cela, faites 3 repas quotidiens composés de légumes, de fruits, de céréales, de produits laitiers et de viandes ou poissons. Prévoyez également de prendre plusieurs collations dans la journée (un fruit, un yaourt ou une compote, et un verre de lait). Cela vous permettra de couper vos petites faims et de faire des repas plus légers pour une meilleure digestion. En règle générale, évitez les longues périodes sans manger (plus de 12h) pour ne pas vous affaiblir.

 

Les nutriments incontournables pendant la grossesse

 

L’intérêt d’une alimentation variée et équilibrée est d’apporter les nutriments nécessaires à votre bonne santé, et à celle de votre bébé :

  • Les folates (acide folique ou vitamine B9) qui favorisent le développement des systèmes nerveux et immunitaire du fœtus. Cette vitamine est présente dans certains fruits (melon, noix, châtaigne…) et certains légumes (épinard, pissenlit, mâche, pois chiche…) ;

  • Le calcium contenu dans le lait et les produits laitiers ;

  • La vitamine D qui augmente la capacité d’absorption du calcium par l’organisme de la future maman. Vous faites le plein quand vous prenez le soleil, ou en consommant certains aliments comme du poisson gras (sardine, saumon, thon…).

  • Le fer présent dans la viande, le poisson, le boudin noir, et les légumes secs (lentilles, haricots blancs, pois chiches).

  • L’iode qui aide au bon fonctionnement de la glande thyroïde et au développement du cerveau. Il est contenu dans le poisson de mer (cabillaud, maquereau…), les produits laitiers, les œufs et le sel iodé.

 

Précautions à prendre pour éviter les infections pendant la grossesse

 

Enceinte, faites attention à la qualité et la fraîcheur de la nourriture que vous consommez. Une bonne alimentation pendant la grossesse, c’est aussi écarter certains aliments qui pourraient vous rendre malade ou vous transmettre une infection.

 

Consommez des aliments bien frais

 

Enceinte, vous devez redoubler de vigilance concernant la fraîcheur des aliments que vous ingérez. En effet, consommer un aliment avarié, ou dangereux pendant la grossesse, pourrait avoir de graves conséquences sur votre fœtus.

 

  • La conservation des aliments

 Afin de conserver les aliments de manière optimale, la température de votre réfrigérateur doit être maintenue entre 0°C et 6°C. Veillez à le nettoyer régulièrement et à séparer les aliments crus et cuits, pour éviter la prolifération des bactéries.

Par ailleurs, concernant les éléments cuisinés, prenez les précautions suivantes :

  • Ne les conservez pas au-delà de 2 ou 3 jours ;

  • Ne gardez pas de restes contenant des œufs crus, comme la mousse au chocolat ou la mayonnaise maison.

En outre, consommez rapidement les aliments après ouverture, et ne les gardez pas lorsque la date limite de consommation est dépassée.

 

  • La cuisson des aliments

 Afin de ne pas risquer de consommer un aliment contaminé, veillez toujours à bien cuire la viande et le poisson. Mieux vaut les éviter si vous n’êtes pas certaine de leur bonne cuisson. Par ailleurs, réchauffez bien les plats déjà cuits avant de les manger.

 

Prévenez les infections

 

Pour une bonne alimentation pendant la grossesse, vous devez être attentive aux infections susceptibles d’être transmises par certains aliments. Bénignes d’ordinaire, elles présentent, toutefois, de gros risques pour votre fœtus, en cas de contamination enceinte.

 

  • La listériose

 La listériose est transmise par la bactérie Listeria, présente dans le sol, l’eau, les végétaux et chez de nombreux animaux. Pouvant se développer à très basse température, cette bactérie peut aussi se trouver dans votre réfrigérateur et votre congélateur. Elle est, par contre, très sensible à la chaleur et disparaît avec la cuisson des aliments.

La contamination à l’humain se faisant par la chaîne alimentaire, vous devez éviter certaines denrées pendant votre grossesse. Bannissez notamment les fromages crus, la charcuterie et les produits de la mer. Lavez soigneusement les fruits et légumes que vous consommez.

Les symptômes de cette maladie sont similaires à un simple état grippal chez la mère. Par contre, les conséquences sur le fœtus peuvent être dramatiques (avortement, accouchement prématuré, détresse respiratoire du nourrisson après la naissance).

 

  • La toxoplasmose

 La toxoplasmose est une infection parasitaire touchant les animaux herbivores et omnivores, comme le porc, le bovin, le mouton ou la chèvre. La transmission à l’homme se fait par la consommation d’aliments contaminés (viande insuffisamment cuite, fruits et légumes souillés et mal lavés). Mais aussi en manipulant des éléments en contact avec les excréments d’animaux contaminés (litière du chat, terre, eau de rivière). Cette maladie ne se transmet, cependant, pas entre les humains.

Lorsque la toxoplasmose se déclare, la plupart des malades ne ressentent aucun signe. Certains ressentent, par contre, plusieurs symptômes (fièvre, ganglions, petits boutons rosés, fatigue prolongée, mal de tête, douleurs articulaires et musculaires).

Si la future maman est immunisée contre la toxoplasmose, il n’y a aucun danger pour son futur bébé. Par contre, si elle ne l’est pas et qu’elle la contracte enceinte, les répercussions peuvent être très sérieuses pour le fœtus. Il peut alors souffrir d’une maladie de la rétine (choriorétinite) provoquant un déficit visuel, à la naissance ou bien plus tard. Par ailleurs, d’autres complications graves peuvent survenir, comme la mort in utéro, un accouchement prématuré ou encore des séquelles neurologiques.

 

Enceinte, vous devez donc être vigilante concernant votre alimentation. Il est nécessaire de manger équilibré, mais aussi d’écarter certains aliments pour ne pas contracter d’infections. Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager avec d’autres futures mamans !

Une erreur s'est produite, veuillez recommencer ultérieurement.
Chargement...